La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Blood Masked Prison

Carte d'identité

LuHan

Aoru

Roydon

26

Cannibale, franc, froid, agressif et impulsif, protecteur et possessif.

Directeur

Kik : the.silent.souls

Motif d'incarcération

-

Histoire du personnage


De la peur naît la haine, il hait les Hommes.


RAPPORT 1 : ASSISTANTE SOCIALE


Sujet : Keith Roydon

Age du sujet : 4 ans

Demande : Placement chez sa grand mère après évaluation morale

Cas : Le jeune Keith a été retrouvé contre le cadavre de sa mère. vraisemblablement, le père de famille endetté aurait abattu sans femme avant de se suicider, ne laissant derrière lui que son jeune fils. L’on ne sait depuis combien de temps l’enfant est seul, c’est une voisine alertée par l’odeur qui a prévenue la police. L’enfant fut placé à l’hôpital mais il va physiquement mieux, voir bien.

Évaluation morale d’un mineur : Le jeune keith ne semble pas souffrir de trouble particulier. Il s’alimente convenablement et pose des questions. Aucunement réfractaire à parler de ses parents. Il évoque de temps en temps “l’accident”.

Extrait de l’entretien avec Keith Roydon :

- Keith, ton papa était-il méchant avec ta mère ? Etait-il triste ?

- Appa n’était pas méchant, il criait un peu des fois.

- Il criait contre toi ?

- Non, Elle ne l’aurait pas laissé faire.

- Ta maman ?

- Non.. Elle.

- Qui est-ce ?

- ... Je peux avoir un jus de pomme ?

Conclusion : Le jeune Keith est un peu déstabilisé mais ne présente aucun signe grave, il est envoyé chez sa grand mère dans les montagnes chinoises.



RAPPORT 3 : ASSISTANTE SOCIALE


Sujet : Keith Roydon

Age du sujet : 14 ans

Demande : Retrait en urgence de chez sa grand mère

Cas : Lors d’une visite de routine, nous avons découvert la triste nouvelle, Keith est exploité par sa grand mère, il vit dans la cave de celle ci et souffre de nombreuses ecchymoses. Sa santé mentale est en danger.

Évaluation morale d’un mineur : Keith ne parle pas et se montre agressif, il semble souffrir d’une névrose profonde. Il refuse de s’alimenter.

Extrait de l’entretien avec Keith Roydon :

- Keith, parle nous de ta vie avec ta grand mère.

-...

- As tu des amis ? Des connaissances ?

- ... Zack.

- Qui-est-ce ?

- C'est le voisin. Mais il a perdu un bras.

- ça te dégoûte ? Te choque ?

- Non, mais le bras a été jeté.

- ..? Veux-tu bien m'expliquer ?

- C'est bête de jeter de la nourriture.

Conclusion : Après recherche de ce Zack, il s’avère qu’il a perdu son bras en s’aventurant dans une propriété privée avec Keith. Keith doit être retiré de sa grand mère et doit intégrer une famille d’acceuil avec un fort suivi psychologique.



RAPPORT 6 : FAMILLE D'ACCEUIL N°4, LA MERE


Demande : Nous demandons le retrait de Keith de notre famille, il terrorise nos enfants et nous met mal à l’aise. Il n’en a que faire de l’autorité parentale, de toute évidence nous avions mal jugé la complexité de son cas. Il fait des choses..bizarres.

Conclusion : Demande acceptée, placement de Keith en centre psychologique pour jeunes.



RAPPORT 12 : PSYCHOLOGUE DU CENTRE POUR JEUNES


Sujet : Keith Roydon

Age du sujet : 17 ans

Demande : Placement en urgence en cellule d’isolement

Cas : Keith s’en prend à ses camarades, son voisin de chambre a été retrouvé pendu ce matin même et après un examen médical, Keith souffre de graves lésions aux avant-bras.

Évaluation morale d’un mineur : Keith souffre d’un stress profond lors de la présence d’autres personnes. Physiquement cela n’est pas apparent, il se contente d’observer sans bouger. C’est une personne avec beaucoup de self-control, mais je n’aimerais pas le voir en pleine crise. Après un examen moral de ses compagnons de chambre, il semblerait que Keith soit le leader et les manipule dangereusement. Certains l’accusent du suicide du jeune Tim. Lorsque nous posons trop de questions à Keith, cela semble le stresser et j’ai pu remarquer qu’il frotte frénétiquement ses avant-bras tout en se parlant à lui même.

Conclusion : Placement en cellule d’isolement, camisole comprise. Obligatoire.



RAPPORT 15 : PSYCHOLOGUE DU CENTRE POUR JEUNES



Sujet : Keith Roydon

Age du sujet : 18 ans

Demande : Maintient en cellule d’isolement

Cas : La durée maximale d’un placement en cellule d’isolement est de 1 mois maximum, cela fait à présent 10 mois que Keith s’y trouve, son état est préoccupant.

Observations :

Infirmière 1 : Keith passe son temps debout au centre de la pièce, la camisole a permis une cicatrisation de ses bras. Cependant, je l’ai surpris à plusieurs reprises entrain de se déboiter les épaules, sans doute dans le but de retirer sa camisole. J’ai peur qu’il n’y arrive un jour. Lorsque nous passons devant sa cellule, il siffle avant de rire et fixe la petite fenêtre vitrée. Je n’aimerais pas entrer là dedans.

Infirmière 2 : Keith ? Il est ..Particulier. Outre le fait qu’il passe ses journées et une partie de ses nuits à fixer la porte et à parler tout seul, il faut le voir lors de ses périodes de crises. Sincèrement, il me fait peur. Il hurle et se jette contre les murs et la porte, il semble réellement souffrir, c’est étrange. Les médicaments ne semblent pas faire effets sur lui, hormis les somnifères que nous cachons tout les soirs dans son repas afin qu’il nous laisse un peu de répit.

Conclusion : Maintient accepté.



RAPPORT DE POLICE 1 : AGENT LEE


Cas : Cette nuit, nous avons reçu un appel téléphonique du centre pour jeunes atteint de troubles psychologiques. L’un de leur cas les plus complexes est parvenu à retirer sa camisole et à dévorer une infirmière.

Arrivée sur les lieux, constat : Ce n’était pas beau à voir, la pauvre femme s’est faîte éventrée et dévorée, à la voir ainsi on dirait que c’est l’oeuvre d’un ours.

Disparition : Keith, le patient ayant agressé et tué la jeune femme est parvenu à s’échapper, d’après les infirmières il passait ses journées à les espionner derrière la vitre, il semblerait qu’il ai mémorisé les emploies du temps et les fréquences d’ouverture des portes.

Signalement émit : Nous recherchons un jeune homme aux cheveux blonds, aux yeux noirs et à la peau pâle. Il peut présenter des lésions aux avant-bras. Ne l’approchez pas et contactez desuite nos services de police, c’est un individu dangereux.



RAPPORT DE POLICE 3 : AGENT LEE


Ce soir nous avons arrêté le fugitif Keith. Il demande à se faire appeler Aoru alors c’est ce que nous ferons, nous cherchons la cause de ce trouble d’identité.

Arrestation : Nous sommes arrivés dans un hangar abandonné après avoir reçu le signalement de sa présence. Nous nous sommes séparés en équipes de deux, lourdement armées. L’équipe d’intervention d’urgence tenait le périmètre sous contrôle. C’est en entendant un cri que nous avons couru vers sa source pour découvrir avec effroi notre camarade l’agent Choi au sol. Son partenaire d’arme semblait avoir perdu tout ses moyens. Il avait lâché son arme et fixait le corps de son ami sans un mot. Nous n’avons pas desuite compris la raison de cette peur intense, puis nous avons vu le fugitif accroupit au dessus du corps, dans l’ombre. Nous ne distinguions pas très bien la scène mais les bruits nous ont suffit pour savoir qu’il dévorait le corps encore chaud de l’agent. La jugulaire avait été arrachée. Nous avons alors tiré, mon partenaire l’a eu avec une balle dans l’épaule.

Poursuites : Après un séjour à l’hôpital, Keith Roydon ou devrais-je dire Aoru, à été condamné à la prison à perpétuité.



RAPPORT 7 :GARDE DE PRISON



Sujet : Aoru Roydon.

Demande : Transfert vers une prison plus sécurisée.

Conclusion : Accordée.

Aucun détail.



RAPPORT 8 :GARDE DE PRISON


Sujet : Aoru Roydon

Transfert vers une prison de niveau plus élevée, la prison BMP.

Observations : Durant le trajet, Aoru portait une camisole et des menottes afin de garantir la sécurité de tout le monde. N’ayant pas de moyens de locomotions à cause de la neige, et son cas étant urgent, nous avons transféré le détenu par voie ferroviaire. Nous l’avons solidement attaché à un siège et l’avons surveillé durant tout le trajet. Il a été étonnamment calme et n’a cessé de fixer un jeune homme assit non loin de lui. Je crois même qu’ils ont échangé quelques mots. La sortie du train fut plus ardue.

Conclusion : Bonne arrivée dans sa nouvelle cellule.


Perte d’informations judiciaires

Récit basé sur des informations obtenues auprès de villageois voisins de la prison

Aoru est resté de longues années dans la BMP, une prison très sombre où le gouvernement n’a aucune emprise. Mais depuis quelques temps, nous le revoyons rôdé dans les rues et cela nous effraie. Nous songeons à déménagé. Il parait qu’il aurait tué le gérant de la prison afin d’en prendre le contrôle. Cela semble absurde. Mais l’hypothèse qu’il s’en soit échappé est bien pire. L’autre jour, ma femme l’a vu dans la rue, il faisait nuit alors elle n’est pas sûre d’avoir bien vue, mais Aoru aurait récupéré un enfant des rues. Tant mieux, un de moins ! En espérant qu’il ne devienne pas comme lui. L’état devrait abattre ces gens.

0

Relations

Wonho

Wonho

Enfant qu'il a recueillit

Zack

Zack

Amant

Statistiques

Aoru

Joué par Aoru


Date d'inscription : 26/04/2017

Scènes libres créées

Aucune scène libre créée pour le moment.

Quêtes jouées

Aucune quête jouée pour le moment.

Activité

Aucune activité pour le moment.